J'avais "inventé" cette position de travail lors de l'intervention chirurgicale de 2007 pour mon ischion gauche, et j'y ai régulièrement recours depuis, lorsque l'état cutané de mon postérieur le nécessite. Oui, la fonte musculaire due à ma tétraplégie m'affaiblit de jour en jour, inexorablement... Mais j'ai besoin de continuer à travailler pour témoigner.

Vue de face :

P1010141.JPG

Vue de dos :

P1010140.JPG